SFR Presse
Courrier Picard
11 décembre 2018

0,2 %

1 min

La croissance sera moins forte que prévu au quatrième trimestre en France, selon le gouvernement et la Banque de France, les économistes anticipant une dégradation de l’emploi et des finances publiques imputable aux « gilets jaunes » mais aussi à un ralentissement au niveau européen. La Banque centrale française a divisé par deux, hier, à 0,2 % contre 0,4 % précédemment, le taux de croissance du P

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :