SFR Presse
Midi Libre
2 avril 2019

Bernardoni avait noyé le poisson

de saint-étienne, colin delprat

2 min

de saint-étienne,  colin delprat
de saint-étienne, colin delprat

Le gardien des Bleuets a multiplié les parades pour retarder l’échéance. En vain. Bernardoni : le gardien gardois a, encore une fois, démontré toute l’étendue de son talent. Deux parades dans les cinq premières minutes devant Hamouma et Beric puis un festival d’arrêts face à Nordin (18e, 41e, 50e) et Beric (45e+5) avant de s’incliner face au Slovène. Paquiez : il a laissé des espaces à Cabella et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :