SFR Presse
L'Union
4 juillet 2019

Quatre mois en plus, c’est simple comme un coup de fil

1 min

1 like

REIMS Rémois de 20 ans, Tony Brébant n’en finit plus de prolonger son séjour aux frais de la pénitentiaire. Alors qu’il aurait dû finir de purger en mars 2019 une peine de 14 mois ferme récoltée l’été dernier pour avoir proféré des menaces de mort à caractère islamiste sur le parvis de la cathédrale, lors du spectacle Rêve de couleurs, le jeune homme avait profité d’une sortie de réinsertion sur u

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :