SFR Presse
Libération
19 octobre 2018

Jia Zhangke : «L’environnement a changé, ce que nous voulions faire est devenu faisable en Chine»

Le cinéaste, à la tête du festival de Pingyao, revient sur les transformations du cinéma chinois depuis son premier film en 1998. Et sur la relative liberté dont il pense bénéficier aujourd’hui dans son pays.

4 min

Cinéaste le plus emblématique de la production d’auteur chinoise depuis quinze ans, au risque de l’instrumentalisation par le pouvoir (de Plaisirs inconnus à Au-delà des montagnes en passant par Still Life, et de ses débuts clandestins à une fructueuse carrière d’homme d’affaires et d’homme politique), Jia Zhangke a cofondé et dirige fièrement le festival de Pingyao, où Libération l’a rencontré. U

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :