SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2019

Nizar Zakka, le faux espion libéré par Téhéran

Accusé d’espionnage, le quinquagénaire libanais a été emprisonné pendant près de quatre ans en Iran.

Sunniva Rose

3 min

1 like

Sunniva Rose
Sunniva Rose

ESPIONNAGE  Quand il reçoit dans une chambre d’hôtel beyrouthine, Nizar Zakka se lève d’un bond du canapé et lâche un grand sourire. Lorsqu’il se rassoit ses mains fébriles trahissent le tourment intérieur d’un homme tout juste libéré de la prison d’Evin à Téhéran. Malgré de vaillants efforts, le sourire se brise lorsque l’informaticien libanais de 53 ans raconte sa détention. « Tous les jours, j’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :