SFR Presse
Libération
7 février 2019

L’Etat islamique agonise, la coalition prépare l’après-guerre

Alors que les Etats-Unis et  ses alliés ont annoncé jeudi que l’EI ne contrôle plus que 1 % de son ancien «califat», l’avenir des territoires libérés était au cœur des discussions.

2 min

1 like

Proclamer la victoire sur l’Etat islamique pour justifier le retrait américain de Syrie, Donald Trump s’y emploie avec insistance. «La reprise de 100 % du califat devrait bientôt être annoncée formellement, peut-être la semaine prochaine», a affirmé mercredi le président américain, pour la deuxième fois en deux mois. «Mais je ne veux pas l’annoncer trop tôt», a-t-il ajouté, se voulant plus prudent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :