SFR Presse
Sud Ouest
17 juillet 2019

Le projet de loi santé définitivement adopté

1 min

PARLEMENT Hier, le Parlement a adopté définitivement, par un ultime vote du Sénat, le projet de loi sur la santé. Il prévoit notamment la suppression du « numerus clausus ». Conçue comme un antidote à la pénurie de médecins, cette mesure sera effective à la rentrée 2020, avec l’objectif d’augmenter d’environ 20 % le nombre de médecins formés. Mais les effets ne se feront sentir que dans une décenn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :