SFR Presse
Aujourd'hui en France
20 septembre 2019

Guillaume Pepy, un règne en demi-teinte

SNCF Nommé en 2008 par Nicolas Sarkozy, le très médiatique patron quittera son poste d’ici la fin de l’année. De Ouigo à la catastrophe de Brétigny, il aura connu le meilleur et le pire.

Vincent Vérier

3 min

Vincent Vérier
Vincent Vérier

« Il faut prévenir M. Pepy tout de suite. […] On a déraillé. » Nous sommes le 14 novembre 2015. Dans la commune alsacienne d’Eckwersheim, le TGV d’essai sort de sa voie à 243 km/h et tue 11 personnes. Alors que la rame est disloquée, qu’un incendie se déclare, dans la cabine de pilotage, un cheminot se saisit d’un téléphone pour prévenir Guillaume Pepy. Tout un symbole. Au fil de ses trente années

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :