SFR Presse
La Voix du Nord
13 février 2019

Estelle Mossely, la tête et les poings

2 min

BOXE. Elle fait partie de ces personnages que l’on remarque dès qu’ils apparaissent. En franchissant la porte de la salle Dufour, samedi à Grande-Synthe, à l’occasion des quarts de finale du championnat de France amateurs, Estelle Mossely a attiré le regard du public, qui se demandait ce que la championne olympique pouvait bien faire dans ce petit chaudron surchauffé par l’ambiance. On appelle ça

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :