SFR Presse
Sud Ouest
22 septembre 2018

La canicule de cet été a moins tué qu’en 2003

1 min

SANTÉ Avec 1 500 morts de plus qu’un été normal, en majorité des personnes âgées, la canicule de cet été a tué dix fois moins que lors du record de 2003, selon des chiffres officiels dévoilés hier. « Pour une canicule qui s’est prolongée (16 jours, ndlr) et a touché 40 millions de personnes, c’est une surmortalité qui reste modérée », a jugé la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :