SFR Presse
Le Figaro
22 janvier 2019

À Lyon, Gérard Collomb défié par son ancien dauphin

David Kimelfeld a confirmé son intention de garder son siège de président de la métropole de Lyon au-delà de 2020.

Tristan Quinault-Maupoil

3 min

MUNICIPALES Pour Gérard Collomb, le paysage politique se complique à quinze mois des élections municipales. Mardi, son ancien bras droit lui a tordu le bras en clarifiant ses intentions. « Oui, je serai bien sûr candidat » à la présidence de la métropole de Lyon, a confirmé David Kimelfeld au « Talk Le Figaro ». « Je vais rester président de cette métropole jusqu’à la fin et je vais surtout porter

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :