SFR Presse
Le Figaro
30 juillet 2019

Boko Haram : dix ans de terreur djihadiste aux confins du Nigeria

En 2009, la mort de son leader incitait le groupe islamiste à se lancer dans une guerre inachevée qui a fait près de 30 000 morts.

Tanguy Berthemet

3 min

Tanguy Berthemet
Tanguy Berthemet

AFRIQUE DE L’OUEST Le 30 juillet 2009, après d’intenses combats, Mohammed Yusuf est capturé par l’armée nigériane. Il est tué peu après. Les militaires diront qu’« il tentait de fuir », les observateurs qu’il a été « exécuté ». Sur le moment, le destin funeste de ce prêcheur, et de quelque 300 de ses partisans, n’attire que peu l’attention. Il n’est qu’un mort de plus au Nigeria, un religieux tomb

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :