SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

Attentat de la rue des Rosiers : enquête sur un « pacte »

L’ex-chef de la DST Yves Bonnet a été entendu le 30 janvier dernier sur un supposé « accord » passé il y a 35 ans avec Abou Nidal.

Christophe Cornevin

2 min

TERRORISME L’attentat antisémite de la rue des Rosiers n’a peut-être pas livré tous ses mystères. Le 9 août 1982, à 13 h 15, deux hommes ouvrent le feu dans le restaurant de Jo Goldenberg, au cœur du quartier juif de Paris. L’un d’eux jette une grenade avant que des rafales de tirs ne s’abattent sur les clients. Dans sa fuite, le commando, composé de trois à cinq hommes armés, traverse le quartier

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :