SFR Presse
Libération
24 avril 2019

Sylvaine Perragin : «L’obligation d’être heureux au travail fera bientôt partie des objectifs à atteindre»

Après vingt ans passés auprès de salariés en souffrance, la psychologue dénonce, dans «le Salaire de la peine», le business bien huilé du bien-être des salariés, tourné avant tout vers la performance.

6 min

6 likes

Les salariés des grandes entreprises, et parfois des moins grandes, connaissent bien cette impression étrange lorsqu’au détour d’un questionnaire ou d’une formation la structure qui les emploie affiche une préoccupation pour leur bien-être. Il y a comme un décalage, comme une imposture sous-jacente difficile à identifier. Les directions des ressources humaines proposent parfois du coaching pour «g

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :