SFR Presse

Accord in extremis, les regards tournés vers le Parlement britannique

3 min

Les 27 ont donné leur feu vert hier à un accord sur le Brexit négocié dans les dernières minutes précédant un sommet européen, mais le Premier ministre britannique Boris Johnson va devoir batailler pour le faire accepter par son parlement. "Il semble que nous soyons très près de la dernière ligne droite", a commenté le président du Conseil européen Donald Tusk. C'est lui qui a annoncé le feu vert

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :