SFR Presse
La Dépêche du Midi
14 octobre 2019

Cette fois, « SuperBiles » est seule au monde

2 min

Cette fois, Simone Biles est seule au monde : l’irrésistible championne américaine s’est emparée seule du record de médailles mondiales en s’offrant ses 24e et 25e, les deux en or, hier à Stuttgart (Allemagne). La voilà sur orbite pour les JO-2020. La veille, Biles (22 ans) avait égalé le record établi par la légende bélarusse Vitaly Scherbo (23) dans les années 1990 en s’imposant au saut. Il lui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :