SFR Presse
Var Matin
13 octobre 2018

«Maintenant, ils viennent voler la nuit avec des lampes frontales»

2 min

À Pégomas, Mandelieu, Tanneron, aucune plantation d’eucalyptus n’a échappé à l’appétit des voleurs. «C’est tous les ans, tout le temps, à la tombée de la nuit jusqu’à assez tard, précise René Bonetto, installé à Tanneron. Ils repartent avec une centaine à plusieurs centaines de kilos de feuillage. Le préjudice dépend des variétés et des quantités. Moi je vends entre 4,5 et 8 euros le kg, ça peut d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :