SFR Presse

Juliane Técher : "Les élèves étaient comme mes enfants"

2 min

L’ enseignement lui a permis de vouer sa vie aux autres et de servir le bien commun comme elle le souhaitait depuis sa plus tendre enfance. "La cause humanitaire m’interpellait et j’envisageais de faire médecine, mais mon père n’a jamais voulu que je parte pour la métropole, alors j’ai mis mes pas dans les siens," résume Juliane Técher. "En 1960, après le Brevet d’Études du Premier Cycle, à la fin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :