SFR Presse
Challenges
10 juillet 2019

Le défenseur des détenus repasse par la case justice

2 min

Renvoyé en correctionnelle pour abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux et blanchiment de fraude fiscale, Pierre Botton, 64 ans, sera fixé le 12 juillet sur la date de son futur procès. L’histoire semble bégayer, vingt-trois ans après sa condamnation pour abus de biens sociaux, qui lui a déjà valu plus d’un an et demi d’incarcération. A l’époque, l’homme d’affaires symbolise les liai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :