SFR Presse

Les damnés du Covid

Philippe Rioux

2 min

Philippe    Rioux
Philippe Rioux

Au moment du confinement, Emmanuel Macron avait su trouver les mots justes pour rendre hommage à ceux qui étaient en première ligne, les soignants que les Français applaudissaient chaque soir à 20 heures à leur fenêtre. Puis, le chef de l’Etat avait salué ceux qui tenaient la deuxième ligne, c’est-à-dire tous ces métiers jusqu’alors invisibilisés, voire trop souvent méprisés – caissières, livreurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :