SFR Presse
Le Figaro
2 décembre 2019

Thierry Vimal, en mémoire d’Amie

SUCCÈS  Il raconte dans « 19 tonnes » les cinq mois qui ont suivi la mort de sa fille lors de l’attentat de Nice. Un « tombeau littéraire » qui signe son retour à l’écriture après une quinzaine d’années d’absence.

Françoise Dargent

4 min

Françoise Dargent
Françoise Dargent

Comment un père peut-­il écrire pour sa fille un livre intitulé 7 millimètres, et, seize ans plus tard, un second nommé 19 tonnes ? Ainsi débutait la dédicace de Thierry Vimal dans le livre qu’il nous a envoyé, en préambule à la rentrée littéraire. S’ensuivaient plusieurs phrases qui expliquaient sa démarche, celle d’offrir « un tombeau littéraire » à sa fille Amie, morte dans l’attentat de Nice l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :