SFR Presse
La Voix du Nord
10 juin 2018

Pourquoi soixante-dix arbres ont-ils été abattus à Vauban ?

1 min

LILLE. Il ne reste qu’une mer de copeaux et des dizaines de souches. Dans l’attente d’une explication rationnelle, les riverains du secteur de la rue de La Bassée et du rond-point du port fluvial ne comprennent pas. Ils viennent de découvrir que les soixante-dix peupliers italiens qui bordaient le site de l’ancien collège Madamede-Staël, sujet à tous les fantasmes urbanistiques depuis sa fermeture

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :