SFR Presse
Le Figaro
27 mai 2019

L’étonnant voleur du « cœur » d’Anne de Bretagne

Les quatre prévenus ont tous été condamnés à de la prison ferme pour ce cambriolage rocambolesque.

Bielak, Hélène

2 min

JUSTICE C’est l’histoire d’un cambriolage rocambolesque perpétré de manière presque banale. Lundi, quatre hommes, âgés de 21 à 26 ans comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Nantes pour « vol d’un bien culturel » et « participation à une association de malfaiteurs ». Ils étaient accusés d’avoir dérobé, entre autres, le reliquaire d’Anne de Bretagne, un joyau d’orfèvrerie datant de 1514

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :