SFR Presse
Le Parisien
26 mars 2019

Dangereux, les implants mammaires ?

Alors qu’un « projet d’interdiction » de sept marques a été envoyé aux fabricants par le gendarme du médicament, les médecins sont divisés.

Florence Méréo

2 min

En France, elles sont 500 000 femmes à être porteuses de prothèses mammaires, implantées soit lors d’une intervention esthétique, soit dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice, après un cancer du sein. La majorité est dite « implants texturés », une matière dans la ligne de mire parce que soupçonnée de favoriser une forme rare de cancer. Mardi dernier, six fabricants ont reçu pour sept de leu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :