SFR Presse
Corse Matin
4 septembre 2019

Une rentrée sociale délicate

François TONNEAU

2 min

François TONNEAU
François TONNEAU

La présence des gilets jaunes en plus des syndicats la rend inédite et tendue Lorsqu’il pense à la rentrée sociale 2018, le gouvernement a des maux de tête. Tout occupé à ses réformes et sous-estimant les colères, à l’image de celle sur la fiscalité des carburants, il n’a pas vu arriver la crise des gilets jaunes. La suite est connue et a conduit à six mois de fortes tensions. Apaisées un peu par

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :