SFR Presse
Midi Libre
20 mai 2019

ç a ne tient parfois pas à grand-chose

Stéphanie

2 min

SAINT-ANDIOL Pour cette 2e journée du Challenge Saint-Vincent, les pensionnaires des manades Richebois, Gillet et Plo auraient mérité un meilleur traitement de la part des raseteurs qui se sont positionnés en adversaires des noirs tout au long de l’après-midi. Il aurait suffi qu’ils en soient leurs partenaires de jeu pour que la course prenne toute sa dimension. Parfois, ça ne tient pas à grand-ch

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :