SFR Presse
Le Figaro
14 juin 2019

La capitale asphyxiée par les travaux

Par milliers, interminables, ils ont fait de Paris un enfer pour la circulation. La Mairie est pointée du doigt.

Angélique Négroni

3 min

Angélique Négroni
Angélique Négroni

URBANISME Alors que le trafic automobile ne cesse de décroître à Paris, les bouchons, eux, augmentent. La faute aux milliers de chantiers qui envahissent la capitale. Même si l’heure est à la décrue, avec aujourd’hui 4 614 zones touchées contre 6 079 en février dernier, la ville semble prise d’une frénésie de travaux, à près d’un an des prochaines élections municipales. Du jamais vu, selon nombre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :