SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

Mexique : Lopez Obrador favori de la présidentielle

Les mauvais sondages du candidat du PRI, qui dominait la vie politique, confirment le déclin de ce parti à l’approche du scrutin.

Jeantet, Diane

3 min

Jeantet, Diane
Jeantet, Diane

AMÉRIQUE DU NORD Difficile pour les Mexicains d’imaginer que le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), au pouvoir pendant 77 des 89 dernières années, puisse un jour cesser d’exister. Pourtant, cette vaste machine politique, qui a su surfer sur la vague nationaliste du siècle dernier aussi bien, plus récemment, que sur celle de l’ouverture et du libre-échange, est en crise profonde. Décrédibi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :