SFR Presse
Libération
22 mai 2020

Crise sanitaire : privés de messes, les curés se mettent en scène

Face à la fermeture des lieux de culte, les prêtres ont tout tenté pour pallier la frustration des fidèles. Si contrairement à leurs voisins étrangers, les religieux français n’ont pas diabolisé l’épidémie de Covid-19, ils en ont profité pour remettre des pratiques traditionalistes au goût du jour.

Bernadette Sauvaget

4 min

1 like

Bernadette Sauvaget
Bernadette Sauvaget

Le jour de Pâques, le père Giovanni de Checchi a accompli un étrange pèlerinage. Assisté de quelques séminaristes, ce prêtre italien originaire de Padoue mais qui officie dans une paroisse près de Montpellier (Hérault) a fixé sur le toit d’une modeste voiture blanche ce que les catholiques appellent le Saint-Sacrement, c’est-à-dire une hostie consacrée pendant la messe et enfermée dans un ostensoi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :