SFR Presse
Le Figaro
25 octobre 2019

Est-il toujours rentable de racheter des trimestres de retraite ?

PATRIMOINE Passé 60 ans, racheter un trimestre qui manque pour obtenir une retraite à taux plein coûte de 3 000 à 6 000 €. À ce prix, avant de se lancer, mieux vaut évaluer la rentabilité de l’opération. La question se pose, si vous voulez partir avant 67 ans alors que vous avez eu dans votre carrière des périodes au cours desquelles vous n’avez pas ou peu cotisé. Car pour avoir droit à une retraite à taux plein (sans décote), il faut totaliser la durée d’assurance requise (166 trimestres pour les assurés nés en 1955, 1956 et 1957 ; 167 pour ceux nés en 1958, 1959 et 1960 ; 168 pour ceux nés en 1961, 1962 et 1963…). Pour y remédier, vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres afin de partir plus jeune avec de meilleures pensions de base et complémentaire (Agirc-Arrco). Le rachat auprès du régime de base améliorera en effet aussi votre retraite complémentaire, sans surcoût.

Nathalie Cheysson-Kaplan

2 min

Nathalie Cheysson-Kaplan
Nathalie Cheysson-Kaplan

1 Que faut-il vérifier avant de racheter des trimestres ? La première des choses à faire est d’estimer le nombre de trimestres manquants. Assurez-vous que les jobs d’été, les petits boulots d’étudiants, le service militaire, les années travaillées à l’étranger figurent bien sur les relevés d’information de vos droits à retraite. Tenez aussi compte des périodes qui n’apparaissent pas sur ces relevé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :