SFR Presse

Societe

1 min

POLÉMIQUE Après avoir notamment évoqué « une population dégénérée » pour désigner les habitants de l’île de La Réunion, Brigitte Bardot a suscité l’indignation. Dans une lettre, elle pointe le sort prétendument réservé aux chiens et aux chats, ainsi que les « fêtes indiennes tamoule avec décapitations de chèvres et boucs […] et dont les abats jetés à la mer attirent les requins ». Des propos conda

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :