SFR Presse
Le Figaro
12 juin 2018

À droite, le champ de l’expression admissible ne cesse de se restreindre

Les anathèmes de certains cadres de LR contre Laurent Wauquiez, coupable, à leurs yeux, d’avoir approuvé un tract intitulé « Pour que la France reste la France », frappent par leur caractère convenu et leur insincérité, estime l’historien et essayiste*.

Maxime Tandonnet

3 min

Maxime Tandonnet
Maxime Tandonnet

La polémique ne passe pas. Elle a commencé voilà dix jours et persiste. Le slogan d’un tract des Républicains, « Pour que la France reste la France », a soulevé un torrent d’indignation. Les critiques proviennent, pour l’essentiel, des rangs de cette formation politique elle-même, en particulier de certains de ses plus hauts dignitaires. Les adversaires idéologiques de LR, dans la presse, les m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :