SFR Presse
Nice Matin
24 mai 2020

Pas si mal, le confinement !

O.-V.M.

1 min

O.-V.M.
O.-V.M.

Ce que vient de vivre Thierry Bodart pourrait ressembler au début d’une histoire de Coluche : « C’est l’histoire d’un mec qui reprend un kiosque à journaux juste avant le confinement. » Le 10 février dernier, Thierry, 47 ans, ancien barman et responsable des banquets d’un grand hôtel, prend place derrière le comptoir du kiosque à journaux de la place Beaverbrook à Capd’Ail. Un mois et dix-sept jou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :