SFR Presse
Courrier Picard
20 juin 2019

Erdogan accuse les “tyrans” égyptiens

1 min

Le chef d’État turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé hier que l’ancien président égyptien Mohamed Morsi avait été « tué », imputant la responsabilité de sa mort aux autorités égyptiennes. « Dans le tribunal, il s’était tordu sur le sol pendant vingt minutes. Les autorités n’ont rien fait pour lui venir en aide. Il a été tué et n’est pas mort de causes naturelles », a dit M. Erdogan lors d’un meeting

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :