SFR Presse
L'Union
22 août 2018

Une femme en prison après s’être plainte du bruit de la mosquée

1 min

Une femme indonésienne a été condamnée, hier, à 18 mois de prison après s’être plainte du bruit de la mosquée de son quartier au moment de l’appel à la prière, dernière condamnation en date en vertu d’une loi controversée sur le blasphème. Meiliana, bouddhiste d’origine chinoise habitant dans ce pays à majorité musulmane, a été reconnue coupable d’insulte à l’Islam pour avoir demandé à la mosquée

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :