SFR Presse
Nice Matin
11 février 2019

Au Venezuela, Juan Guaido met en garde l’armée

1 min

L’opposant Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays comme président intérimaire du Venezuela, a averti hier les militaires qu’empêcher l’entrée de l’aide humanitaire, stockée en Colombie, fait d’eux des « quasi génocidaires » car c’est un « crime contre l’humanité ». « Il y a des responsables et que le régime (Maduro) le sache. C’est un crime contre l’humanité », a-t-il déclaré.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :