SFR Presse
La Provence
10 mars 2020

Du tapis au tableau : en un coup de pinceau

Morgane MIZZON

1 min

Morgane MIZZON
Morgane MIZZON

Pas question de s’essuyer les pieds sur ceux-ci. Les tapis de Gaëlle Germain sont une base de travail, une source d’inspiration. Sur leur envers, l’artiste brosse des portraits colorés en acrylique. Les visages graphiques et énigmatiques se superposent à la matière. Un support original qui impose des contraintes mais qui offre "un cadre naturel", explique l’artiste. Certes, les tapis lui imposent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :