SFR Presse
Le Figaro
2 août 2019

Les 40 % de chansons françaises sur la sellette

Alexandre Debouté

3 min

1 like

COROLLAIRE de la loi Toubon, la loi Carignon - du nom de l’éphémère ministre de la Communication du gouvernement Balladur -, adoptée le 1er février 1994, imposa aux radios privées, à partir de 1996, un quota de 40 % de chansons d’expression française, dont la moitié issue de nouveaux talents ou de nouvelles productions. L’intention était noble : promouvoir la production tricolore et la diversité.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :