SFR Presse

Penda Choppy, directrice de l’ institut de recherche pour la langue et la culture créole

1 min

«Ce n’est pas parce que la langue seychelloise est inscrite dans la Constitution que c’est gagné. Nous sommes dans un dilemme de la modernité : nous sommes toujours en train de dire que nous sommes fiers de notre identité et de notre langue mais on n’associe pas le créole avec la modernité. Nous sommes dans le syndrome post-colonial sans le savoir».

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :