SFR Presse
Le Figaro
4 mars 2019

Présidentielle algérienne : les adversaires se désistent face à un candidat fantôme

De nouvelles défections lundi se sont ajoutées à celles d’opposants historiques.

Adam Arroudj

3 min

Adam Arroudj
Adam Arroudj

MAGHREB La réponse ne s’est pas fait attendre. Dès la confirmation de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle du 18 avril, plusieurs centaines de jeunes sont sortis manifester dimanche soir dans une dizaine de villes algériennes pour dénoncer le fait accompli du cinquième mandat. À Alger, un dispositif policier s’est rapidement déployé dans le centre-ville pour empêcher les jeun

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :