SFR Presse
La Voix du Nord
5 mai 2019

Sept prévenus, dont Didier Lombard, l’ancien président

1 min

PARIS. Comme tant d’autres, Yves Minguy a été la cible d’un véritable harcèlement d’entreprise qui vaut à France Télécom, devenue Orange, et à sept de ses ex-dirigeants, le procès qui va démarrer demain et durera deux mois. À la suite de la première plainte, déposée en 2009 par le syndicat SUD, l’instruction a étudié les cas de trente-neuf salariés. Dix-neuf se sont donné la mort, douze ont tenté

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :