SFR Presse
Sciences et Avenir
30 avril 2020

Lucy, un cerveau de singe mais à croissance lente

1 min

UNZPALÉOANATOMIE Scannées avec des outils de haute précision, des empreintes cérébrales et des dents (en couleur sur l'image ci-dessus) révèlent que le cerveau d'Australopithecus afarensis -- l'espèce de Lucy --, quoique configuré comme celui des singes, avait une croissance lente, comme celui des humains. R. M. PHILIPP GSOURCE : PHILIPP GUNZ, INSTITUT MAX PLANCK DE LEIPZIG, ALLEMAGNE.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :