SFR Presse
Le Figaro
28 avril 2019

Un sentiment partagé de dégradation de la politique familiale

Agnès Leclair

2 min

LES FAMILLES nombreuses estiment être les premières victimes des réformes de la politique familiale. Cette impression s’accroît en fonction du nombre d’enfants. Ainsi, près de 40 % des familles de quatre enfants et plus se disent de moins en moins soutenues par la politique familiale, contre 34 % des parents de deux enfants, selon l’enquête menée par l’Unaf auprès de plus de 31 000 familles. Un s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :