SFR Presse
Le Figaro
10 décembre 2018

L’étau de la justice japonaise se resserre sur Carlos Ghosn

Toujours incarcéré à Tokyo, l’ancien président de l’Alliance Renault-Nissan a été inculpé et à nouveau mis en examen. Son procès pourrait avoir lieu dans un an.

N/A

1 min

Carlos Ghosn et son bras droit, Greg Kelly, ont été mis en examen lundi par le procureur de Tokyo. Ils sont accusés d’avoir dissimulé entre 2010 et 2014 des revenus de l’ancien président de l’Alliance Renault-Nissan. Lundi, une seconde garde à vue a été décidée pour les mêmes motifs pour la période 2015-2017 et pourrait déboucher sur une seconde mise en examen. Enfin, mise en examen en tant que pe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :