SFR Presse
Sud Ouest
10 juillet 2018

Le pape console les Brésiliens

1 min

Vatican. Le pape François a cherché dimanche à consoler des fidèles brésiliens rassemblés place Saint-Pierre, après la défaite de leur équipe face à la Belgique, vendredi, en quarts de finale. « Courage ! Il y aura une autre fois », a-t-il improvisé à l’adresse de ses fidèles, à la fin de la traditionnelle prière de l’angelus. Cette petite phrase de consolation était absente du texte distribué à l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :