SFR Presse
Libération
14 juillet 2019

Paris, Londres et Berlin appellent à l’apaisement sur le nucléaire iranien

1 min

Les trois signataires européens de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 ont appelé ensemble, dimanche, à «arrêter l’escalade des tensions et à reprendre le dialogue», se disant «préoccupés»pour l’avenir de l’accord, notamment après que l’Iran a annoncé, début juillet, avoir repris l’enrichissement de son uranium au-delà de la limite autorisée.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :