SFR Presse
L'Union
4 juillet 2019

Des négociations synonymes de trêve ?

1 min

Les chefs de la contestation soudanaise ont accepté hier de reprendre des « négociations directes » sur la transition du pouvoir avec les généraux avec l’armée, à la tête du pays. Le point de contentieux majeur concerne la future instance appelée à prendre les rênes du Soudan avant des élections libres. Le conflit dans cette région pauvre d’Afrique dure depuis près de trois mois ; plus de 350 000

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :