SFR Presse
Marie-Claire
4 octobre 2018

Mon nouveau prénom m’a sauvée

Propos recueillis par Véronique Houguet — Illustrations Mügluck

5 min

Propos recueillis par Véronique Houguet — Illustrations Mügluck
Propos recueillis par Véronique Houguet — Illustrations Mügluck

Pourquoi Nathalie a fait une école d’ingénieur alors qu’elle déteste les maths, enchaîne aussi les otites et ne se sent jamais à sa place ? Par la fatalité familiale de son prénom. Et si en en choisissant un nouveau, elle s’autorisait enfin à vivre ? Mon prénom de naissance n’est ni ridicule ni moche, je ne suis ni Josette ni Térébenthine, pas plus qu’il ne porte de connotation stigmatisante, mais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :