SFR Presse
Le Figaro
12 février 2019

Les ratés de coty donnent des idées à son principal actionnaire

Ivan Letessier

1 min

« Nous estimons que l’entreprise a le potentiel pour faire face aux défis auxquels elle est confrontée et que les récents changements de dirigeants sont un pas important pour améliorer ses (mauvaises) performances récentes. » Actionnaire à 40 % de Coty, JAB, le holding de la famille allemande Reimann, veut profiter des déboires du groupe. Il est prêt à lancer une OPA pour monter jusqu’à 60 %, si l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :