SFR Presse
La Dépêche du Midi
8 janvier 2019

Procès d’une grenade lâchée trop facilement à Sivens

Jean Cohadon

2 min

Le tribunal correctionnel de Toulouse juge cet après-midi des faits qualifiés de « violence volontaire » qui remontent à l’automne 2014, au plus forts des incidents multiples qui ont opposé les partisans de la zone à défendre (ZAD) de Sivens et les gendarmes. Ces militaires étaient chargés de protéger les travaux de construction de la future retenue d’eau de Sivens. Projet finalement abandonné apr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :